Sigue el blog por EMAIL. Seguir por EMAIL

domingo, 25 de marzo de 2012

The Mexuar


The Mexuar

Il est difficile de savoir comment le Mexuar fut originellement construit, puisque le grand nombre de restaurations et reconstructions qui ont été effectuées jusqu'à présent nous empêchent de savoir comment étaient les pièces, même celles qui ne sont pas des ruines aujourd'hui. Selon les citations du poète Ibn Zamrak, le Mexuar faisait partie des premiers alcazars Nasrides. Les réformes effectuées après l'occupation chrétienne et l'explosion en 1590 d'une poudrière qui a provoqué beaucoup de dégâts ont produit des modifications importantes dans sa distribution et sa communication, ce qui rend très difficile de savoir comment il était à l'origine. En fait, la seule partie qui reste de l'ensemble de pièces à côté de la tour de Muhammad I est le bâtiment principal, ce que nous appelons aujourd'hui le « Mexuar », qui fut aussi modifié par les reconstructions chrétiennes, et la galerie et la Tour de Machuca (Torre de Machuca), ainsi appelée parce que les architectes Pedro et Luis Machuca y habitaient pendant la construction du Palais de Charles Quint (Palacio de Carlos V). 

En tant qu'exemple de ce qui a été dit, la partie extérieure des murs de la salle du Mexuar ont subi tellement de modifications qu'il est impossible de savoir comment elle était à l'origine. Il y a quatre colonnes au milieu de la salle, avec des consoles de mocárabes (stalactites). Sur la plinthe en plâtre il est écrit : « Tout ce que vous possédez provient de Dieu ». Le toit, qui date de la période chrétienne, est un soffite avec décoration d'entrelacs. Le mur, sur sa partie supérieure, est décoré avec des plâtrières, des dorures et des peintures et les plinthes sont couvertes de carrelages d'azulejos et présente la devise de la famille des Alamares, le blason de Charles Quint et les armoiries de la famille des Mendozas, puisque monsieur Iñigo López de Mendoza, Comte de Tendilla, a été nommé Gardien par les Rois Catholiques. Il y a également des tableaux avec les colonnes d'Hercules et une bordure d'entrelacs mauresques du XVIe siècle. 

Au fond de la salle il y a une pièce qui était utilisée par le monarque pour réunir le conseil et donner audience. Lorsque le roi n'était pas dans le palais le Cadi (juge) était chargé de se réunir avec les négociateurs dans la salle suivante. Sur un azulejo de la porte il y a écrit : « Rentre et demande. N'aie pas peur de demande de la justice, car tu la trouveras ». Plus tard, près de 1632, ces salles furent transformé en chapelle chrétienne et un chœur a été construit.












Publicar un comentario